• Recent Posts
  • Recent Comments
    • Archives
      • juillet 2024
      • juin 2024
      • mai 2024
      • avril 2024
      • mars 2024
      • février 2024
      • janvier 2024
      • décembre 2023
      • novembre 2023
      • octobre 2023
      • septembre 2023
      • août 2023
      • juillet 2023
      • juin 2023
      • mai 2023
      • avril 2023
      • mars 2023
      • février 2023
      • janvier 2023
      • décembre 2022
      • novembre 2022
      • octobre 2022
      • septembre 2022
      • août 2022
      • juillet 2022
      • juin 2022
      • mai 2022
      • avril 2022
      • mars 2022
      • février 2022
      • décembre 2021
      • septembre 2021
      • avril 2020
      • mars 2020
      • janvier 2020
      • décembre 2019
      • novembre 2019
      • octobre 2019
      • septembre 2019
      • août 2019
      • juin 2019
      • avril 2019
      • mars 2019
      • février 2019
      • janvier 2019
      • décembre 2018
      • novembre 2018
      • octobre 2018
      • septembre 2018
      • août 2018
      • juillet 2018
      • juin 2018
      • mai 2018
      • octobre 2017
      • septembre 2017
      • juin 2017
      • mars 2017
    • Categories
      • Astuces de traduction
      • Culture et localisation
      • E-commerce
      • Entreprises
      • Non classifié(e)
      • Orthographe
      • Technologie
      • Tourisme multilingue
      • Traducteurs professionnels
      • Traduction spécialisée
    • Meta
      • Connexion
      • Entries feed
      • Comments feed
      • Site de WordPress-FR

    Qu’est-ce que le tourisme durable ?

    Sustainable tourism
    Avez-vous besoin de services de traduction ?
    Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

    Le concept de tourisme durable prend de plus en plus d’importance, surtout dans un pays aussi visité que l’Espagne. Certaines villes et régions connaissent un processus de gentrification qui peut rendre la vie très difficile aux habitants eux-mêmes, il est donc temps de repenser le modèle touristique. Si votre entreprise travaille dans ce secteur, vous serez probablement intéressé par ce que nous allons vous dire ci-dessous.

    Comment rendre le tourisme durable ?

    Pour comprendre ce concept, commençons par donner quelques exemples de lieux qui accueillent un grand nombre de visiteurs tout au long de l’année, comme les parcs nationaux, par exemple. Le principal défi pour ces espaces est leur conservation. L’objectif est d’encourager les gens à les découvrir, tout en veillant à ce que ces visites n’aient pas d’impact sur leur écosystème et la nature.

    Cela peut aller encore plus loin : si l’on pense au patrimoine culturel comme la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, ou à des villes très visitées comme Barcelone, on comprend que le tourisme excessif affecte les zones visitées à d’autres niveaux. Dans le premier cas, cela peut porter atteinte au patrimoine de la ville et à ses monuments. Dans le second cas, cela peut mettre en péril le mode de vie des habitants.

    C’est essentiellement ce que nous entendons par « rendre le tourisme durable ». L’idée est qu’il est possible de combiner le fait qu’une région soit une destination de vacances appropriée, sans endommager son écosystème ou son environnement, détériorer son patrimoine culturel ou affecter les conditions de vie de ses habitants.

    Quels sont les moyens pour atteindre ces niveaux de respect et de fonctionnalité ?

    Actions menées par ce type de tourisme

    Tout d’abord, il est important de comprendre une idée clé : rendre quelque chose durable ne signifie pas supprimer son rendement économique. L’idée est qu’un lieu puisse conserver son essence et sa nature tout en devenant une destination touristique où les entreprises locales peuvent offrir leurs services aux visiteurs.

    Voici les objectifs de ce modèle :

    1. Utiliser la richesse localement. C’est-à-dire que ce sont les habitants d’une région qui bénéficieront réellement du tourisme, et non des entreprises extérieures ou des multinationales. Que les touristes mangent dans les restaurants de la région, fassent leurs courses dans les magasins de la ville…
    2. Équité dans la distribution. Dans le cas d’une destination surpeuplée, le propriétaire de l’hôtel est susceptible de gagner beaucoup, mais les voisins qui doivent supporter le bruit toute la journée n’y gagneront probablement rien. Par équité, nous entendons une sorte de réparation ou de partage des biens obtenus entre tous les résidents.
    3. Création d’emplois de qualité. Le problème endémique du tourisme en Espagne est qu’il génère des emplois, certes, mais temporaires et pas toujours très bien payés. Un modèle durable est précisément le contraire : des contrats à long terme et des salaires décents qui améliorent la qualité de vie des travailleurs.
    4. Contrôle local. Les décisions concernant le tourisme doivent être prises en dernier ressort par les habitants d’un lieu donné. Après tout, ce sont eux qui seront les plus affectés.
    5. Bien-être de la communauté et des visiteurs. Finalement, il ne faut pas oublier que les touristes doivent profiter de leur voyage, mais sans causer de désagréments aux résidents locaux. De cette manière, les deux parties tireront profit de l’expérience.

    Exemples de tourisme durable en Espagne

    Existent-ils de telles expériences en Espagne ? Examinons quelques cas où ce modèle s’est déjà avéré plus que viable.

    • Le tourisme rural dans les Asturies. Cette communauté est experte pour offrir des modèles touristiques qui se distinguent par leur durabilité, du moins au sein des villages. Ils proposent des itinéraires et des centaines d’activités dans la nature, guidés par les habitants eux-mêmes.
    • Maisons rurales à Valence. Cette communauté peuplée parvient à augmenter le flux de touristes dans ses villages et à le faire d’une manière plus durable en tirant parti de ses maisons rurales. De cette manière, la grande beauté des paysages de la région peut être appréciée, les zones plus centrales peuvent être soulagées et la population locale peut trouver du travail.
    • Écotourisme à Malaga. En dehors de la capitale, il existe de nombreuses zones où se rendent les cyclistes, les randonneurs et les amoureux de la nature. Ils profitent d’itinéraires uniques tout en respectant l’environnement.

    En résumé, le tourisme durable est déjà établi dans de nombreuses régions d’Espagne. Il s’agit donc d’un élément que vous devez intégrer dans la mentalité de votre entreprise afin de vous adapter correctement aux nouvelles exigences. N’oubliez pas que si vous souhaitez attirer des touristes parlant d’autres langues, blarlo peut vous aider. Il vous suffit de nous contacter !

    This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Nederlands (Néerlandais) Deutsch (Allemand)