Qu’est-ce que la traduction inversée | Blarlo.com

La grande utilité de la traduction inversée et son utilisation dans les traductions professionnelles.

La traduction inversée ou aussi appelée « Back Translation » peut être définie comme la traduction d’un document qui a déjà été traduit auparavant et qui a été retraduit vers sa langue d’origine pour une raison quelconque. Par exemple, rappelons-nous l’époque où nous étions étudiants et cette matière tant redoutée : l’anglais. Nous traduisions une phrase vers une langue, dans notre cas, l’anglais, puis nous la retraduisions vers notre langue maternelle, le français, pour savoir si la signification était la bonne.

La finalité de la traduction inversée est donc de pouvoir garantir que la signification du texte traduit est la plus adaptée et la plus proche de l’original. C’est une méthode très répandue en sciences exactes, comme en marketing, en médecine ou en biologie, car le sens de nombreux mots de ces branches sont intraduisibles et il faut faire preuve d’une grande précision afin que les expressions signifient ce que l’auteur veut exposer.

De nombreuses entreprises et personnes, en Espagne, choisissent de chercher une agence de traduction pouvant utiliser correctement cette méthode dans ses rapports et textes officiels. C’est une façon d’assurer que leur travail soit transmis sans aucune faille et que n’importe qui puisse comprendre à quoi renvoient tous les concepts. C’est un facteur essentiel en traduction médicale étant donné que de nombreux concepts sont traduits vers l’anglais de manière incorrecte.

Voyons l’exemple d’un terme médical, « lavement opaque », une étude par imagerie médicale par rayons X pour observer votre tractus gastro-intestinal inférieur. Si nous saisissons ce terme dans le traducteur de Google ou tout autre outil, nous pouvons observer qu’il le traduit comme « opaque enema » alors que c’est incorrect et que le bon terme est « barium enema » ; seul un professionnel du domaine maîtrisant très bien les deux langues, aussi bien l’originale que celle de la traduction, sera capable de modifier des détails comme celui-ci.

Il est donc conseillé avant de remettre un travail important, et surtout à ce niveau et avec des mots aussi délicats, de contacter un professionnel capable de corriger vos erreurs.

La traduction inversée est également très utile quand on perd le document original mais qu’on a toujours celui traduit et que c’est la seule méthode dont on dispose pour récupérer l’original. Il faut savoir qu’on ne peut pas toujours récupérer la totalité de ce dernier, ou plutôt, ce qu’a voulu dire l’auteur original. Il se peut que dans la copie de la copie, les informations soient perdues ou mal interprétées.

Par conséquent, vous devrez être un très bon traducteur et maîtriser les deux langues à la perfection, au point qu’une des deux (voire les deux) soit votre langue maternelle pour ainsi être sûr que la traduction sera la plus exacte possible. Si vous pensez ne pas en avoir les capacités, vous pouvez faire appel à une agence de traduction qui fera en sorte que le texte original soit le plus proche possible de celui égaré, pour ne pas dire le même.

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Nederlands (Néerlandais)