Conseils à l’attention des orateurs de conférences avec interprétation simultanée

// Cambios para SEO blarlo
Avez-vous besoin de services de traduction ?
Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

Les orateurs qui ont recours à l’interprétation simultanée doivent prendre garde à plusieurs éléments pour améliorer l’efficacité de ce type de communication. Qu’il s’agisse de traduction médicale ou de tout autre discipline, il s’agit de faire preuve de compréhension pour optimiser ce partage.

Suggestions pour créer un binôme efficace entre orateurs et interprètes professionnels lors de congrès multilingues

Les orateurs et les interprètes d’une conférence avec traduction simultanée ont un rôle important à jouer pour en assurer le succès. Voici quelques conseils.

Préparer le discours à l’avance

En tant qu’orateur, travaillez en amont et transmettez toutes les informations dont vous disposez à l’interprète. Un script, une présentation PowerPoint, une vidéo, un brouillon… tous ces documents lui seront très utiles.

Faites confiance à l’interprète

Il prolonge votre pensée : il s’agit de l’émetteur qui va transmettre vos idées aux personnes qui ne parlent pas votre langue. Soyez rassurés, la confidentialité ne sera pas un problème. Ces professionnels ont un code de déontologie très strict. Vous pouvez même signer un contrat de confidentialité avec eux.

Interagissez avec l’interprète, venez vous présenter

Il produira un travail de qualité dans tous les cas, mais il est toujours préférable de créer des liens émotionnels entre les participants d’un processus de communication.

Documentez-vous

Si vous êtes l’interprète, préparez-vous soigneusement et examinez les informations fournies par l’orateur dans les jours qui précèdent l’événement.

Posez des questions

En tant qu’interprète, n’hésitez pas à exprimer vos doutes à l’orateur, sans que cela n’entame sa confiance en vous.

Créez votre discours en direct

Au moment de prononcer un discours, une série d’écueils sont à éviter pour que tout se déroule parfaitement et pour transmettre vos idées de manière efficace.

Surtout, ne donnez jamais l’impression de lire un discours : cela est valable pour tout échange, en particulier si la conférence est interprétée en simultané. Les pauses naturelles qui surviennent lors de la construction d’un discours en direct sont essentielles pour que le public et les interprètes assimilent vos propos.

Misez sur la brièveté

Vous devez être concis, ne pas dépasser le temps imparti et utiliser des phrases courtes et simples. Cela facilitera les choses pour tout le monde !

Attention aux acronymes et aux noms propres

Vous devez les prononcer calmement et plus lentement. S’ils sont susceptibles de poser problème, discutez-en avec votre interprète en amont afin de l’y préparer.

Attention au décalage

Les interprètes ne sont, bien heureusement, pas des machines. C’est pourquoi il faut compter quelques secondes pour que la communication traduite soit émise. Prenez ce décalage en compte si vous interagissez avec le public ou que vous posez des questions.

Limitez les traits d’humour

Mieux, bannissez-les tout à fait. Dans une autre langue, il y a beaucoup de chances pour que votre saillie tombe à l’eau. De plus, l’impression de naturel indispensable pour provoquer le rire se perd lorsque l’humour passe par un tiers, en l’occurrence un interprète.

Comme vous pouvez le constater, en travaillant main dans la main, les orateurs et les interprètes peuvent optimiser l’effet final d’une communication. Ce service vous intéresse ? Vous pouvez compter sur nous.

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais)