• Recent Posts
  • Recent Comments
    • Archives
      • juillet 2024
      • juin 2024
      • mai 2024
      • avril 2024
      • mars 2024
      • février 2024
      • janvier 2024
      • décembre 2023
      • novembre 2023
      • octobre 2023
      • septembre 2023
      • août 2023
      • juillet 2023
      • juin 2023
      • mai 2023
      • avril 2023
      • mars 2023
      • février 2023
      • janvier 2023
      • décembre 2022
      • novembre 2022
      • octobre 2022
      • septembre 2022
      • août 2022
      • juillet 2022
      • juin 2022
      • mai 2022
      • avril 2022
      • mars 2022
      • février 2022
      • décembre 2021
      • septembre 2021
      • avril 2020
      • mars 2020
      • janvier 2020
      • décembre 2019
      • novembre 2019
      • octobre 2019
      • septembre 2019
      • août 2019
      • juin 2019
      • avril 2019
      • mars 2019
      • février 2019
      • janvier 2019
      • décembre 2018
      • novembre 2018
      • octobre 2018
      • septembre 2018
      • août 2018
      • juillet 2018
      • juin 2018
      • mai 2018
      • octobre 2017
      • septembre 2017
      • juin 2017
      • mars 2017
    • Categories
      • Astuces de traduction
      • Culture et localisation
      • E-commerce
      • Entreprises
      • Non classifié(e)
      • Orthographe
      • Technologie
      • Tourisme multilingue
      • Traducteurs professionnels
      • Traduction spécialisée
    • Meta
      • Connexion
      • Entries feed
      • Comments feed
      • Site de WordPress-FR

    Comment rédiger une fiche technique de vin ?

    Etiqueta de vinos taducción
    Avez-vous besoin de services de traduction ?
    Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

    Si vous possédez ou travaillez dans un établissement vinicole, vous savez probablement que la fiche technique d’un vin est particulièrement importante. Surtout s’il s’agit de bouteilles que vous allez exporter. La raison à cela est assez intuitive. Parfois, il n’est pas possible d’envoyer des échantillons aux clients pour qu’ils les goûtent. Aussi, avoir une bonne description du produit facilitera grandement les choses. Laissez-nous vous expliquer un peu plus pourquoi vous devriez vous occuper de ce genre de détails dans votre entreprise.

    L’activité vinicole

    L’industrie du vin peut être particulièrement riche, si elle est travaillée correctement. De nombreux petits producteurs et établissements vinicoles indépendants trouvent des marchés de niche dans le monde entier. Grâce à la forte culture du vin dans de nombreux pays, ainsi qu’à l’utilisation d’Internet pour vendre à l’international, il est possible de trouver un nombre infini de marchés sur lesquels opérer.

    Dans ce contexte, il est intéressant de constater qu’il existe des pays où nos bouteilles ont déjà ouvert un marché particulièrement prospère.

    L’internationalisation de notre vin

    Si vous êtes dans l’industrie du vin, il est très probable que vous soyez au courant du succès de nos bouteilles dans d’autres régions du monde. Sans aller plus loin, l’Asie est un marché presque sans limites avec une demande toujours croissante de nouveaux produits. Et, plus précisément, des pays comme le Japon et la Chine sont en première ligne pour l’importation de nos raisins.

    Le Japon a toujours montré un intérêt particulier pour la culture espagnole : des tapas au flamenco, notre culture la plus typique est très bien accueillie au Japon. Et, plus récemment, la Chine a entretenu des relations commerciales solides avec l’Espagne. Ce qui a facilité également l’entrée de nos produits dans leur économie.

    Aspects à prendre en compte dans la fiche technique d’un vin

    La fiche technique sera la lettre de présentation de vos produits. S’il y a une passerelle à franchir pour que vos bouteilles puissent être vendues dans d’autres pays, c’est bien celle-là. Et voici quelques-uns des éléments qui doivent être surveillés de plus près.

    1. Avoir une traduction de niveau natif

    Évidemment, toute erreur ou imprécision dans la traduction sera impardonnable. Sinon, les clients potentiels d’autres pays ne seront pas du tout encouragés à l’essayer. C’est pourquoi il faut prendre soin de cet aspect. L’idéal est d’avoir des professionnels capables de vous offrir une traduction de niveau natif. Afin que les ambiguïtés, les erreurs ou les imprécisions ne se retrouvent pas dans le texte final.

    2. Savoir résumer et expliquer l’information

    Ce point peut sembler évident, mais il ne l’est pas tant que cela. Il y a une chose à garder à l’esprit : vous devez vous adapter à la culture commerciale du pays dans lequel vous voulez vendre votre vin. Cela signifie qu’il faut savoir de première main ce qui est important pour eux et dans quelles mesures. Cela peut également être reflété dans la fiche technique. Allez-vous le vendre sur des marchés qui recherchent la même chose dans un vin que ce que nous recherchons ici ? Accordent-ils la priorité aux mêmes aspects ? Regardez d’abord les fiches produits locales pour vous faire une idée de la manière de gérer les vôtres.

    3. La difficulté se trouve dans la description

    Les aspects plus techniques (type de raisin, temps de macération, etc.) sont relativement faciles à traduire. Principalement parce qu’ils n’offrent presque aucune ambiguïté. Cependant, lorsqu’il s’agit de parler du goût ou d’expliquer un peu les particularités de chaque bouteille, il devient nécessaire d’être un peu plus fin.

    Il s’agit de proposer des descriptions qui ont un point de mémorisation, et qui peuvent bien se connecter avec vos futurs clients. Essayez alors de vous intégrer un peu plus dans leur culture, apprenez à connaître leurs préoccupations, leurs références et ce qu’ils recherchent. Plus vous connaissez votre marché cible, mieux c’est.

    4. Démarquez-vous

    Passons maintenant à un point essentiel, qui concerne davantage le récit de la description du vin lui-même. Pensez que rivaliser sur les marchés internationaux peut être complexe et difficile. La concurrence sera féroce. Vous devez traiter avec les producteurs locaux et tous les autres producteurs internationaux qui tentent de prendre pied dans cet espace. Et la meilleure façon d’y parvenir est de démarquer votre produit, d’exposer ses particularités et de les transformer en une valeur ajoutée de vos propres bouteilles.

    C’est un aspect que vous pouvez également refléter dans la fiche technique du produit. Et il est important que vous le fassiez. Peut-être pouvez-vous convaincre les distributeurs des avantages de votre produit. Mais en fin de compte, le consommateur final fera également attention à cette fiche.

    En conclusion, la fiche technique d’un vinest indispensable pour pouvoir proposer un produit original à vos consommateurs potentiels. Pour y parvenir, vous avez d’abord besoin de traducteurs professionnels qui peuvent vous offrir le meilleur service. Chez Blarlo, nous vous offrons un éventail de possibilités que vous ne pouvez pas manquer, entrez dès maintenant.

    This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Nederlands (Néerlandais) Deutsch (Allemand)