Traduction et publication d’un livre | Blarlo.com

Vous êtes écrivain, vous avez écrit une œuvre et bien évidemment, vous avez un millier de questions auxquelles seul un éditeur peut répondre. Parmi ces questions, certaines ont à voir avec la société mondialisée et les possibilités que cela induit. Des possibilités qui passent inexorablement par le recours à un traducteur. Évidemment, se faire une place sur ces marchés implique de faire appel à des services de traduction.

Encore de nouvelles questions. Est-ce la peine de traduire une œuvre ? Dans quelles langues ? Uniquement en anglais ? Nous levons tous vos doutes.

Est-il recommandé de faire traduire un livre ?

Avoir un éditeur revient à compter sur une personne dont le rôle est de faire d’une œuvre originale un livre ; autrement dit, de planifier, d’éditer et de publier une œuvre. Ce sera donc l’éditeur qui sera chargé de faire en sorte qu’une œuvre soit publiée au-delà de nos frontières.

Aujourd’hui l’auto-édition est une réalité qui devient de plus en plus présente chaque jour, transformant ainsi les écrivains en éditeurs. Un scénario dans lequel ce sera à vous de décider de publier ou non dans d’autres langues. Une décision qui passe en plus par une réponse claire : oui, c’est un avantage de publier dans d’autres langues.

Pourquoi ? Tout simplement car les plateformes d’aujourd’hui n’ont plus de frontières, si ce n’est la langue de votre livre. Le faire traduire pour d’autres pays ouvrira le marché à votre œuvre. Plus de marché, plus de lecteurs, plus de bénéfices : une équation toute simple.

Avantages de la traduction d’un livre

En traduisant votre livre, vous ouvrirez donc immédiatement le marché. Vous pourrez atteindre un public plus large, cela étant le principal avantage mais pas le seul.

Les langues ont des genres de prédilection

C’est ce qu’il se passe avec la musique. Certains genres littéraires sont plus appréciés dans certaines langues. L’horreur en est un bon exemple. Il rencontre beaucoup plus de succès en anglais.

Donnez un certain prestige à votre œuvre

Avez-vous déjà remarqué qu’on insistait sur le nombre de traductions qu’avaient certains auteurs ? En réalité, la traduction, tout comme le nombre d’éditions, augmente le prestige de l’œuvre et, par conséquent, la rend plus attractive aux yeux des lecteurs.

Plus de bénéfices

Si vous augmentez le marché, le public et le prestige, rien d’étonnant à ce que les bénéfices augmentent et que cela arrive immédiatement.

Cela vous place sur un marché plus visible

De la même façon que le public augmente, les possibilités que les éditeurs et les maisons d’édition s’intéressent à votre œuvre augmenteront aussi. C’est une réaction en chaîne qui ne peut que marcher.

Inconvénients de la traduction d’un livre

Même si on peut avoir l’impression qu’il n’y a que des avantages, faites attention aux inconvénients qui ont tous un dénominateur commun : le fait d’opter pour des traductions non-professionnelles.

Les contres liés au genre

Certains genres s’en trouvent améliorés, tandis que d’autres, comme la poésie, perdent en qualité avec ces traductions.

Attention à l’essence de l’œuvre

Il est fondamental de confier la traduction à des professionnels. Faire attention à l’essence de l’œuvre, au-delà du langage dans une autre langue, sera essentiel pour que la traduction littéraire soit experte, professionnelle et qu’elle offre tous les avantages énumérés précédemment.

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Nederlands (Néerlandais)