Quelle sera l’incidence de la Covid-19 sur les entreprises de traduction ?

// Cambios para SEO blarlo
Avez-vous besoin de services de traduction ?
Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

La pandémie qui sévit actuellement a bousculé en profondeur tous les domaines économiques et sociaux. Nous avons donc décidé de nous pencher dans cet articlesur le visage de la traduction après la Covid-19. Quels changements se sont produits dans ce secteur ? Comment sera-t-il amené à évoluer ? Cet article vous permettra de faire le point sur le contexte de votre activité professionnelle.

Traducteurs professionnels et coronavirus

Les traducteurs sont avant tout des humains, exposés comme tout le monde à la contagion et à la propagation de ce virus mortel. Comme les entreprises qui les emploient, ils ont également été contraints de se protéger et d’adopter les mesures sanitaires générales.

Cela dit, il s’agit d’un domaine où le télétravail était déjà très présent, ce qui a considérablement simplifié les choses. En effet, de nombreux traducteurs exécutaient déjà leurs tâches à domicile et les livraient en ligne, sans contact présentiel avec leurs clients ou leurs supérieurs.

Cependant, dans le domaine de l’interprétation, le changement a été bien plus marqué. Nous aborderons ce sujet en détail ci-dessous.

Comment la crise a-t-elle affecté le secteur en termes de flux de travail ? La réponse varie drastiquement selon les spécialités. Le net recul du tourisme international a limité les commandes dans se secteur, qui, les autres étés, avait connu une croissance exponentielle. Au contraire, le besoin de traductions de toutes sortes de documents, notamment scientifiques et médicaux, s’est accru. La distanciation physique imposée a contraint les entreprises et les organisations à augmenter la création et la diffusion de contenus écrits dans différentes langues, pour pallier le manque de communication orale.

L’évolution de la traduction

Dans ce contexte inédit, les traducteurs professionnels ont également dû se réinventer. La numérisation a connu un développement exponentiel. Cela s’est vérifié dans les démarches adoptées par les clients pour rechercher de traducteurs, mais aussi et surtout dans la livraison des services et des travaux demandés. Bon nombre de ces changements sont déjà en place. De nouvelles demandes de traductions se sont également développées. Par exemple, les restaurants et lieux de restauration ont intégré sur leurs tables des QR codes qui permettent un accès mobile à leurs différents menus et menus, traduits en plusieurs langues. Les demandes de traduction ont donc explosé.

La plupart des traducteurs travaillent à domicile, et profitent de la numérisation pour optimiser leurs performances. Les agences de traduction ont été obligées de s’appuyer sur la technologie pour continuer à faire leur travail. Les interprètes, avec la multiplication des communications télématiques, ont dû s’adapter à la traduction simultanée en ligne. Même lorsqu’ils pouvaient travailler en présentiel, ils ont dû s’habituer à la présence de masques, qui entravent la compréhension et la communication.

Dernier changement notable, l’avènement de la signature électronique pour valider les traductions assermentées a modifié les modalités de cette activité.

Nous pouvons en conclure que, si la traduction après la Covid-19 a évolué, notamment en matière technique, son essence reste intacte.

image

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais)