Les langues co-officielles espagnoles

// Cambios para SEO blarlo
Avez-vous besoin de services de traduction ?
Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

Les langues co-officielles espagnoles sont inscrites à l’article 3 de la Constitution. Nous les passons en revue de manière détaillée ci-dessous.

Quelles sont les langues co-officielles en Espagne ?

Elles sont au nombre de cinq. Afin d’en mesurer l’importance, nous allons nous pencher sur leur origine historique, leur nombre de locuteurs et leur zone d’influence.

Catalan, valencien, baléare

Cette langue vient du latin vulgaire, et son usage était répandu au Moyen Âge grâce à la diffusion de diverses œuvres littéraires. Elle connu un grand essor à partir du XVe siècle, pour décliner légèrement au cours du XVIe siècle. Institutionnalisée au XVIIIe siècle, elle a fait l’objet d’une règlementation progressive jusqu’à devenir une langue co-officielle.

Elle est parlée dans la communauté autonome de Catalogne, à Valence (sous forme de dialecte valencien), dans les îles Baléares (sous forme de dialectes comme le majorquin ou le minorquin, entre autres), dans la zone frontalière de l’Aragon, en Andorre et dans certaines régions du sud de la France.

Les chiffres montrent que cette langue est parlée par 10 millions de personnes, dont de nombreux locuteurs qui ne résident pas dans les zones précitées, qu’il s’agisse d’émigrés de ces régions ou de personnes ayant tout simplement décidé de l’apprendre.

Galicien

Cette langue contient des vestiges d’origine pré-indo-européenne. Elle a été influencée par les diverses civilisations ayant circulé sur le territoire, notamment celtes et latines.

Les Romains sont arrivés en Galice vers le IIe siècle avant JC, ouvrant la voie à une intégration progressive du latin aux substrats linguistiques préexistants. Les Germains ont également contribué à façonner son vocabulaire au Ve siècle après Jésus-Christ.

Les chercheurs considèrent que le galicien, en tant que langue à part entière, est apparu au VIIIe siècle. Son apogée se situe au Moyen Âge, bien qu’elle ait commencé à se mêler au castillan aux XIVe et XVe siècles. Elle renait de ses cendres au XIXe siècle, jusqu’à devenir une langue co-officielle.

Elle est parlée en Galice et dans les régions voisines, comme la Principauté des Asturies et Castilla y León (Sanabria et El Bierzo). Elle compte 2 400 000 locuteurs, et se caractérise par son aspect mélodieux et un accent bien particulier.

Basque

Cette langue pré-indo-européenne a résisté aux différentes civilisations qui ont traversé l’Espagne, et est restée inchangée depuis son origine. Elle est parlée au Pays Basque et en Navarre.  Elle ne compte pas moins de 750 000 locuteurs, en raison de l’étendue de l’émigration basque. Ajoutons que quelques 50 000 étudiants étudient cette langue chaque année, ce chiffre devrait donc continuer d’augmenter dans un avenir proche.

Aranais-occitan

Cette langue a été officialisée en 2006 avec l’accès au statut autonome de la Catalogne. Elle est parlée dans le Val d’Aran et vient du gascon occitan. Langue officielle de 2 800 personnes, elle est parlée par 34 % des habitants de cette région du pays. Elle partage une bonne partie de sa grammaire avec l’aragonais et le catalan.

Nous espérons que ces informations concernant les langues co-officielles espagnoles vous ont permis de mieux les connaître, et, éventuellement, d’y adapter les besoins en traduction pertinents pour votre activité.

image

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais)