Les erreurs de traduction les plus fréquentes

// Cambios para SEO blarlo
Avez-vous besoin de services de traduction ?
Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

Lors de la traduction d’un texte, il est fréquent de commettre une série d’erreurs qui se répètent beaucoup trop souvent. Nous allons passer les plus classiques en revue, avant de proposer les solutions les plus efficaces pour les éviter.

Les erreurs de traduction les plus courantes

Les éléments suivants se retrouvent malheureusement fréquemment dans certains textes, et vont parfois jusqu’à en déformer le sens originel.

1. Considérer que you peut être traduit indistinctement par tu ou vous. Pour éviter cette gaffe, il est essentiel de bien relire la phrase pour identifier le terme le plus adapté.

2. Les faux amis. Des termes comme anxious (nerveux) sont fréquemment traduits par anxieux, ou encore eventually par éventuellement, bien que le terme anglais désigne un événement futur. Il est essentiel de toujours se rapporter au dictionnaire pour revenir au sens véritable de chaque terme.

3. Les phrasal verbs. L’anglais recherche l’économie de langage, et ce type de verbes vise précisément à remplir cette fonction. Traduire le verbe principal et non la nuance apportée par la préposition modifie le sens de la traduction. 

4. Ne pas penser dans la langue cible. Il est courant de penser en français et de traduire directement. Des expressions erronées comme if you please, ou i have 15 years sont encore à déplorer.

5. Ne pas inclure le sujet. Bien qu’en français et dans d’autres langues d’origine latine, il existe six formes verbales dans la terminaison desquelles la personne est incluse, ce n’est pas le cas dans d’autres langues. Par exemple, la troisième personne en anglais est généralement laissée sans sujet si elle ne fait pas référence au même sujet au début de la phrase et qu’elle est impersonnelle. Nous vous conseillons de lire la phrase plusieurs fois pour bien en saisir le sens.

6. Ne pas traduire pas les expressions familières. Ces tournures sont souvent ignorées faute de connaître leur équivalent ou dans un souci d’éviter un langage trop familier. En plus d’altérer le sens originel du texte, cela nuit à sa fraîcheur. Nous vous conseillons d’utiliser un dictionnaire spécifique pour adapter au mieux chaque expression à la langue cible.

7. Ignorer les différences numérales entre les langues. En anglais un billion représente un milliard. Ainsi, le traduire par billion, qui peut être interprété en français comme équivalant à mille milliards, est une grave erreur de traduction.

8. Traduire sans apprécier le contexte, l’ironie ou le sens profond de chaque texte. Une traduction n’est jamais un acte mécanique qui doit être effectué mot pour mot. Il est nécessaire de commencer par lire le texte à plusieurs reprises, afin de détecter la véritable intention de l’auteur avant d’aborder au mieux sa traduction.

Nous espérons que cette liste vous aidera à renforcer vos compétences de traducteur, et à identifier d’éventuelles erreurs en relisant le travail de vos collègues.

S’il est important de traduire tous les termes, il ne l’est pas moins de faire passer le message du texte tel qu’il a été conçu par son auteur. C’est la condition sine qua non pour réussir une traduction parfaite, à la hauteur de la mission du traducteur, qui est de proposer un reflet fidèle du texte original dans la langue cible.

Connaissez-vous d’autres cas marquants de mauvaises traductions ? Partagez-les dans les commentaires !

image

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais)