Qui peut faire une traduction assermentée ?

Quien puede realizar una traduccion jurada

Vous avez besoin d’une traduction assermentée ? Pouvez-vous la faire vous-même ? Savez-vous comment cela fonctionne ? Vous vous êtes sûrement posé toutes ces questions quand vous avez appris que vous deviez faire une traduction assermentée. Nous savons que cela peut sembler compliqué quand on ne sait pas vraiment ce que c’est. C’est pourquoi nous vous avons préparé un petit guide avec toutes les choses à savoir. Prenez des notes !

Définition de la traduction assermentée

Les traductions assermentées sont des traductions certifiées ou officielles et peuvent être réalisées à partir de n’importe quel type de document. Autrement dit, on peut réaliser la traduction assermentée d’un rapport médical, d’un manuel, d’un brevet, d’actes juridiques, etc. Le document traduit et certifié possède une validité juridique, mais son contenu n’est pas forcément d’ordre juridique. 

En général, ce type de traductions est nécessaire lorsqu’on doit présenter un document à un organisme ou une institution officielle (tribunaux, ministères, mairies, universités, etc.) et qu’on souhaite lui donner un caractère véridique dans une autre langue que celle d’origine.

Qui peut réaliser une traduction assermentée ?

Tous les traducteurs professionnels ne sont pas certifiés pour réaliser ce type de traduction, et les conditions ne sont pas les mêmes en fonction des pays. En Espagne, seules les traductions assermentées rédigées par des traducteurs agréés et assermentés par le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (MAEC) sont considérées comme officielles. Pour obtenir l’accréditation, ils doivent réussir un examen et remplir une série de conditions.

En France, par exemple, ce type de traductions peut uniquement être réalisé par des personnes agréées par la Cour d’Appel. Ces dernières doivent demander à être inscrites sur ses listes et la certification a une durée de validité. En Irlande, à l’inverse, c’est l’Association Irlandaise de Traducteurs et d’Interprètes (ITIA, son sigle en anglais) qui accrédite les traducteurs, qui doivent également réussir un examen.

Il est important de noter que les traducteurs assermentés ne sont pas des fonctionnaires, mais qu’ils exercent en tant que professionnels indépendants.

Différences sur le papier

Les traductions assermentées sont souvent confondues avec d’autres types de traductions comme les traductions juridiques ou techniques, par exemple. Les traducteurs assermentés et non assermentés peuvent traduire tous types de documents ; il n’y a pas de restrictions. Le choix entre un type de traduction et un autre (simple, avec leur spécialité respective, ou assermentée) dépend de la finalité du texte en question. Si la finalité est informative, une traduction normale suffira ; mais si on cherche à lui donner une validité juridique devant un organisme officiel, il faudra faire une traduction assermentée.

Les différencier sur le papier est très simple : si le document traduit contient une apostille ainsi que la signature et le sceau du traducteur, c’est qu’il s’agit d’une traduction assermentée. Si au contraire il ne contient aucun des éléments susmentionnés, c’est une traduction simple, ou normale.

Faire appel à un traducteur assermenté

Choisir le meilleur traducteur assermenté pour chaque texte n’est pas simple. Il faut tenir compte de plusieurs facteurs, dont un des plus importants : la typologie textuelle. Il est fondamental que, bien que le traducteur soit agréé par le MAEC, ce dernier soit expert dans le secteur correspondant. La traduction assermentée d’un rapport médical est différente de celle d’un contrat de vente.

Chez blarlo, nous disposons d’un vaste réseau de traducteurs assermentés qui sont tous accrédités par les entités correspondantes et qui ont différentes spécialités. N’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de pouvoir vous aider dans vos traductions assermentées.

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Nederlands (Néerlandais)