Les avantages et les inconvénients du bilinguisme

bilingual

bilingual

Quand nous avons besoin de faire traduire un document, nous faisons appel à un traducteur professionnel ou à une entreprise de traduction. Dans les deux cas, celui ou celle qui répondra à nos besoins est une personne bilingue, c’est-à-dire, qu’il ou elle maîtrise au moins deux langues, souvent apprises de manière simultanée durant l’enfance.

Nous pouvons parler de personnes bilingues mais également de polyglottes, qui est le terme utilisé pour désigner les personnes qui parlent plusieurs langues. Elles sont toutes passés par des processus similaires avant de parvenir à maîtriser plusieurs langues. Ces processus présentent des avantages mais également des inconvénients, qui est ce dont nous souhaitons vous parler aujourd’hui.

 

Les avantages du bilinguisme

Pour bien maîtriser une langue, il faut normalement l’apprendre dès l’enfance. La plasticité du cerveau facilitera l’apprentissage, qui restera fixé de manière pratiquement définitive. En effet, l’apprentissage des langues au cours de l’enfance présente toute une série d’avantages :

– L’avantage le plus visible, c’est qu’il permet à l’enfant d’établir des liens avec des personnes venant de différents pays. Cet apprentissage facilite la sociabilité et permet également à l’enfant de développer une plus haute estime de soi et une plus grande confiance en ses capacités.

– Le développement de meilleures connaissances en écriture et en lecture.

– Facilite l’apprentissage futur de langues ayant une sonorité ou un rythme similaires à celles déjà apprises.

– Le fait de maîtriser couramment plusieurs langues et que ce soit une qualité tant demandée sur le marché du travail, il leur sera plus facile d’obtenir un bon poste à l’âge adulte.

– Le cerveau le plus sain est celui qui s’exerce le plus, et il a été prouvé que dominer plus d’une langue présente des bienfaits en termes de santé mentale. Une étude de l’Université York au Canada assure que les personnes qui parlent deux langues peuvent retarder jusqu’à 5 ans l’apparition de démences. Ce délai augmente jusqu’à quasiment 6 ans et demi, dans le cas de la maîtrise de trois langues.

– Favorise les processus cognitifs comme la mémoire, la planification, la flexibilité mentale ou l’attention.

– Cet apprentissage améliore également le contrôle de l’attention. Cela signifie qu’ils seront capables de se concentrer sur ce qui est important, en laissant de côté ce qui ne l’est pas, vu qu’ils ont l’habitude de distinguer deux codes différents ou langues distinctes en concentrant leur attention sur l’une d’entre elles sans que l’autre n’interfère.

 

Les inconvénients du bilinguisme

On dirait qu’il n’y a que des avantages mais détrompez-vous. Apprendre deux langues à un âge précoce présente également des inconvénients.

– En général, les enfants qui grandissent avec deux langues simultanément mettent plus de temps pour prononcer leurs premiers mots. C’est logique puisqu’ils doivent faire plus attention et se familiariser avec plus de vocabulaire et une phonétique différente.

– D’autre part et dans le même ordre d’idées, ils ont tendance à mélanger les deux langues. Ils les apprennent plus facilement mais il leur est difficile de savoir à quel moment ils doivent utiliser l’une ou l’autre.

– Leur vocabulaire est généralement plus limité. Dans l’ensemble, ils connaissent plus de mots qu’une personne unilingue, mais moins qu’elle dans chaque langue prise séparément.

En conclusion, nous pouvons affirmer que les avantages sont bien plus importants que les inconvénients, qui sont uniquement temporaires, et un traducteur professionnel pourra certainement vous le confirmer. Donnez l’occasion à vos enfants d’être bilingues et vous pourrez le constater par vous-même.

 

Spread the love

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais)