Des erreurs de traduction qui ont ruiné des campagnes publicitaires

// Cambios para SEO blarlo
Avez-vous besoin de services de traduction ?
Contactez-nous maintenant pour obtenir un devis

Chaque publicité est le résultat d’un travail multi-départemental minutieux où chaque détail a son importance. Leur répercussion médiatique est en plus très importante. C’est pour cela que la traduction publicitaire exige une rigueur maximale, de la précision et une totale adéquation avec les messages.

Une erreur de traduction dans des campagnes publicitaires peut engendrer de graves préjudices économiques et ternir l’image de la marque.

Ainsi, si vous avez besoin d’une agence de traduction pour vos contenus commerciaux ou marketing, ne prenez pas de risques : faites toujours appel aux professionnels les plus qualifiés et expérimentés.

Voyez ces grossières erreurs dans l’histoire de la traduction publicitaire qui ont eu des conséquences catastrophiques pour les entreprises impliquées.

Grosses erreurs de traduction pour des campagnes publicitaires

Voici 4 erreurs véridiques qui parlent d’elles-mêmes :

Le cadavre de Ford

Lorsque cette marque nord-américaine d’automobiles a souhaité implanter ses produits sur le marché belge, elle a misé sur une stratégie marketing consistant à positionner ses voitures comme synonyme de qualité.

Elle avait choisi pour slogan : « Chaque voiture possède une carrosserie de grande qualité ». Cependant, son mauvais traducteur belge l’a traduit par : « Chaque voiture possède un cadavre de grande qualité ». Gloups, ça sent la mort par ici… Le genre de faute impardonnable !

La résurrection de Pepsi

Encore des histoires de cadavres. Nous aimerions vous raconter ce qu’il est arrivé dans les années 90 au deuxième vendeur de boisson gazeuse du monde lorsqu’il a lancé sa campagne Come alive with Pepsi. La traduction pourrait donner quelque chose comme « Revivez avec Pepsi ».

Mais le fait est que le traducteur pour le marché asiatique devait manquer d’expérience et de bon sens. Il a choisi de traduire le slogan de cette publicité par la phrase : « Pepsi ramènera vos ancêtres d’entre les morts ». Une phrase médiocre, même pour un titre de film de zombies à petit budget. Vous imaginez ? Elle était censée encourager à boire du Pepsi !

Les esclaves de Mango

Les entreprises espagnoles ont également connu les déboires d’une mauvaise traduction publicitaire. En 2013, Mango a décidé de lancer en France ses bracelets de style esclave, très populaires en Espagne.

Et a choisi de traduire littéralement leur dénomination, sans être consciente que cette acception du mot « esclave » en tant que bracelet n’était pas utilisée chez les francophones. Par conséquent, personne n’a compris pourquoi ces bracelets avaient été baptisés en référence aux personnes privées de liberté par d’autres.

KFC entre les doigts

Les jeux de mots et les expressions sont courantes dans le langage publicitaire. Mais c’est un véritable casse-tête lorsqu’il faut les traduire dans des langues différentes. Demandez plutôt à Kentucky Fried Chicken : en 1987, la marque a investi beaucoup d’argent dans une campagne publicitaire de lancement en Chine

Le slogan choisi était Finger licking good, que l’on pourrait traduire en français par « Bon à s’en lécher les doigts ». Cependant, sur le marché chinois, il a été interprété comme « Mangez-vous les doigts », plutôt inapproprié pour donner envie de déguster du poulet frit. Qu’en pensez-vous ?

Si vous souhaitez éviter ce genre de problèmes, il vaut mieux uniquement confier vos travaux de traduction publicitaire à des professionnels expérimentés. Appelez-nous, nous sommes les traducteurs dont vous avez besoin.

image

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais)