Tarifs de la traduction assermentée

Avant de connaître le prix d’une traduction assermentée, il est important que vous connaissiez la différence avec un service de traduction standard, car le niveau d’exigence est différent. Pour qu’un document traduit ait une validité juridique ou pour qu’il puisse être présenté, un traducteur agréé par le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération doit réaliser la traduction et garantir sa validité par sa signature.

Combien coûte la traduction assermentée d’un document ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre étant donné qu’il n’existe pas de barème de tarifs pour les traductions auxquelles les traducteurs doivent s’adapter. Chaque professionnel fixe son prix librement en fonction de la langue, de son expérience et du type de document, entre autres aspects.

Comment établit-on le prix d’une traduction assermentée ?

En Espagne, le traducteur établit généralement le prix en fonction du nombre de mots que contient le document original. Ce système de tarification n’est pas universel car dans d’autres pays, les prix sont à la page ou au document.

L’autre facteur qui influera sur le prix au mot de votre traduction sera la combinaison de langues de ce dernier. Plus elles seront communes, moins elle sera chère.

De plus, en fonction du traducteur et du type de document, un tarif minimum (environ 60 euros) ou un tarif fixe (s’il s’agit d’un document courant) peut être facturé. Voici quelques exemples de traductions courantes et leur prix moyen :

– Extrait d’acte de naissance : entre 30 et 50 euros.

– Certificat d’études : entre 35 et 50 euros.

– Relevé de notes : environ 100 euros.

– Factures : environ 30 ou 40 euros.

Les prix de la traduction assermentée varient-ils en fonction de la langue?

Comme nous l’avons vu brièvement dans la description précédente, le prix selon la langue varie en fonction de l’offre et de la demande. Vous verrez ci-dessous quelques-uns des prix recommandés par le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération :

Langues en Espagne

Les traductions vers l’espagnol de documents rédigés dans d’autres langues co-officielles de l’Espagne connaissent également des différences de prix pouvant aller jusqu’à 30 %. Si les traductions sont du galicien ou du catalan vers l’espagnol, le tarif au mot recommandé est de 0,12 €. Ce tarif peut monter à 0,16 € lorsqu’on veut traduire un document depuis le basque.

Langues internationales

Pour ce qui est des langues des autres pays, elles subissent aussi la loi de l’offre et de la demande. L’anglais et le français sont les plus économiques avec 0,12 € par mot, suivies de l’italien, du portugais et de l’allemand avec 0,14 €. Les langues comme le grec, le néerlandais, le russe, le roumain, le polonais et l’ukrainien sont payées 0,16 € par mot. Le prix au mot le plus élevé revient aux traductions du turc, de l’arabe, du chinois et du japonais avec 0,18 €. Pour vous donner une idée, un document traduit de l’anglais ayant un coût de 100 euros, reviendra à 150 € pour le chinois pour le même nombre de mots.

Par conséquent, le prix d’une traduction assermentée dépend surtout du document à traduire, c’est pourquoi nous vous conseillons de demander un devis sur un site spécialisé.

This post is also available in: Español (Espagnol) English (Anglais) Nederlands (Néerlandais)