Comment est la culture de votre pays par rapport à celle de votre client ?

Le monde numérique se développe à pas de géant. Les entreprises sont plus présentes sur Internet, même les. De nos jours, les clients ne sont pas juste dans un coin, mais partout dans le monde.

 

Chaque client comprend le monde à sa manière

Une entreprise dans le numérique provoque de nombreux chocs culturels. Les sociétés sont habituées à gérer leurs équipes, leurs produits, le langage employé (qu’il soit spécifique ou pas) auquel il faut rajouter les propres coutumes du pays.

Pour prendre un élan international, il est nécessaire de mener à bout une étude préalable des coutumes, des préoccupations, des inquiétudes et des langues des pays de nos clients potentiels afin de ne pas subir de choc culturel et, par conséquent, de problèmes pouvant faire échouer le projet.

 

Clients : écoute et observation

La résolution de ce défi est aussi simple que de connaître et comprendre votre client. blarlo souhaite vous montrer les aspects fondamentaux à prendre en compte.

  1. Individualisme ou collectivisme
    Il y a des sociétés individualistes et d’autres collectivistes. Cela signifie que, face à un problème, la personne concernée peut demander de l’aide ou essayer de le résoudre toute seule.
  2. La distance du pouvoir
    Dans les sociétés où les individus et le pouvoir sont séparés du pouvoir par une large distance, il existe une plus forte tendance à l’inégalité. Dans le cas d’une entreprise, les employés n’ont pas la confiance suffisante pour se réunir avec un cadre en cas d’injustice ou d’inégalité.
  3. Éducation ou exploit
    Certains apprécient davantage les traditions et d’autres les exploits réalisés tout au long de la vie. La tradition est associée à des aspects plus féminins (comme la famille) et les exploits aux hommes (comme le pouvoir).
    Comprendre quelles sont les valeurs qui prévalent dans une société vous permettra de vous en rapprocher. Par exemple, une société où la famille est l’un des aspects les plus importants, ses citoyens chercheront à créer leur vie personnelle, puis à adapter leur vie professionnelle à cette dernière. Et non à l’envers.
  4. Stabilité ou incertitude
    Il y a des pays où le nombre de travailleurs indépendants ou d’entrepreneurs est beaucoup plus élevé, car le degré de préoccupation envers l’incertitude est bas. Cependant, dans d’autres, l’idéal est de trouver un emploi stable avec un salaire fixe.
  5. Projets à long ou à court terme
    Les sociétés avec une vision à long terme mettent l’accent sur des valeurs orientées vers l’avenir, alors que celles à court terme sont orientées sur le passé et le présent.

 

Exemples de chocs culturels

En Espagne, on a l’habitude de dire bonjour avec deux bises lorsqu’on fait la connaissance de quelqu’un, ou de serrer la main dans un environnement de travail. Cependant, ce n’est pas le cas dans tous les pays. En général, les Asiatiques évitent tout contact physique. Les Japonais se saluent avec une révérence ou en hochant la tête. En outre, le nombre de bises varie dans les pays qui les utilisent comme salut. La France compte de une à quatre bises selon la région. Le Brésil, un seul accompagné d’une petite étreinte.

Le pourboire est une autre source de conflit. Il est obligatoire dans des pays comme les États-Unis, et la somme y est même établie. En Indonésie, le pourboire est habituellement inclus dans le prix, mais sa suppression est possible en cas de désaccord. En Espagne, le pourboire n’est pas obligatoire et aucun pourcentage n’est établi.

Un cas curieux est celui du choc culturel inversé. Lorsque quelqu’un passe beaucoup de temps dans un autre pays et retourne au sien, un choc culturel a lieu en raison de l’idéalisation de certains aspects.

 

Chaque culture est différente et contient un ensemble de coutumes, de valeurs et de façons de communication. Les connaître en profondeur et les adapter à une entreprise fait partie de la clé du succès international d’une entreprise.

 

Spread the love

This post is also available in: Español (Espagnol)

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.